AWS re:Invent Paris: retour sur la présence de Devoteam le mardi 8 janvier 2019 à la Station F

Le mardi 8 janvier 2019, AWS a décliné son salon phare annuel en tournées de petits-déjeuners localisés. Devoteam était au rendez-vous à la Station F pour 90 minutes de concentré d’innovations présentées par Stephan Hadinger (Head of Technology AWS France) qui ont été dévoilées fin novembre 2018 à Las Vegas.

Afin de donner une idée de la densité de la session : AWS a présenté environ 2000 nouveautés cette année, contre un peu moins de 1500 l’année précédente, une progression spectaculaire avec un accent sur les fonctionnalités de sécurité (environ 30%).

Parmi les dizaines de nouveautés et innovations présentées lors de la session, nous en avons sélectionné 7 qui nous ont paru les plus marquantes (hors Big Data, IA & ML, blockchain managée et autres services managés d’accès satellites) :

1. AWS propose ses propres CPU sur architecture ARM

AWS propose désormais des instances EC2 type A1 basées sur ses propres processeurs “Graviton” empruntant une architecture ARM afin baisser les coûts de location, ainsi que des processeurs AMD EPYC, dédiés à un usage datacentre.

2. Partenariat avec VMware

Deux ans après l’annonce initiale, le partenariat entre AWS et VMware est enfin généralisé, avec entre autres l’intégration complète des ressources AWS dans vSphere, ouvrant la voie à de multiples possibilités d’hybridation entre les ressources traditionnelles “on-premises” et cloud (y compris la migration de VM vers ou depuis AWS), ou encore la possibilité de créer des clusters étendus entres plusieurs Availability Zones.

3. AWS Snowball Edge

L’évolution de la solution de migration AWS Snowball Edge embarque désormais un éventail de fonctionnalités encore plus large, afin de faciliter l’export de données vers AWS: connecteur compatible S3, support de NFS, exécution de fonctions Lambda, chiffrement des données, amélioration de la vitesse de transfert.
Les deux fonctions “extrêmes” : la possibilité de mise en cluster jusqu’à 10 Snowballs, ou encore le durcissement du boîtier pour être utilisé des différents environnements hostiles, type théâtres d’opérations militaires.

Test de résistance d’une Snowball à une explosion sous-marine

4. AWS Outposts

Toujours dans le domaine de l’hybridation, AWS Outposts propose de retrouver en local les services principaux AWS en s’appuyant sur une ou plusieurs baies intégrant tous les composants de base AWS et bien sûr les API pour les piloter : instances EC2 avec autoscaling, VPC, ELB, CloudWatch & CloudTrail, CloudFormation, volumes EBS, instances RDS, clusters ECS, etc., à l’instar de la proposition de Microsoft avec Azure Stack.

5. DataSync & SFTP

Afin de simplifier le transfert de données entre les datacentres clients et AWS, deux nouveaux outils font leur apparition :

  • AWS DataSync avec l’installation d’un agent local permettant une sauvegarde NFS en continu vers AWS, soit via Direct Connect soit via une simple connection Internet, avec chiffrement TLS.

  • AWS Transfer for SFTP (SSH File Transfer Protocol) : le protocole de transfert sécurisé est enfin disponible de façon native afin d’accéder à un bucket S3.

6. AWS Transit Gateway

AWS Transit Gateway propose de simplifier le peering de VPC ainsi que l’accueil des connections VPN & Direct Connect en les agrégeant au sein d’un nouvel objet.

7. Réductions des coûts AWS FarGate

Dévoilée lors du re:Invent 2017, AWS FarGate est la solution élaborée & managée par AWS de gestion de containers, en alternative à ECS (gestion manuelle des instances EC2) et surtout EKS (cluster managé Kubernetes). À partir du 7 janvier 2019, AWS réduit drastiquement les coûts de son offre pour toutes les régions : -20% sur le CPU et -50% pour la RAM.

 

Les équipes Devoteam ont hâte de tester ces nouveautés! Nous vous invitons à suivre les prochaines actualités AWS, avec notamment l’AWS Paris Summit 2019 qui se tiendra le 2 avril. 

 

Damien Carpy et Alexandre Boué